Obavijest o lažnoj mail adresi koja ne pripada majci Sanji Sukari

 

Obavijest za sve prijatelje, poznanike i suradnike majke Sanje Sukare, malverzacijama i podmetanjima nikada kraja – ukoliko ste ikada primili mail s adrese sanja.sukara@YAHOO.COM, ta mail adresa nije nikada bila Sanjina, niti je sada!

Ispod Sanjine poruke na tri jezika, pogledajte komentar upućen s lažnog profila u kojem se navodi da je osoba koja se lažno predstavlja primala poruke s te adrese koja nije Sanjina. Nastavi čitati

Oglasi

Les jeux manipulatifs des parents-sépatareurs des enfants

 

Bien qu’il soit stipulé par les conventions et les droits que les enfants des parents divorcés aient le droit à un contact sans empechement avec le parent avec lequel ils ne vivent pas, le parent-séparateur, avant meme de psysiquement séparer les enfants de l’autre parent, fait tout pour dire du mauvais sur l’autre parent et de les faire éloigner de celui-ci.

Stanimir Ilić, le père de Milena et Nevena Ilić, à partir du divorce, a fait tout son possible pour empecher le contact des filles avec leur mère. Parmi l’autre, d’après la Décision relative aux rendez-vous et contacts, il a été prévu que les filles passent le mois de juillet avec leur mère. En l’an 2012, au mois de juillet , les filles étaient avec leur mère à Konjic et pour gacher la paisibilité de cette rencontre, le père a engagé une personne, se nommant Ljiljana S. Vasković, à déclarer etre harcelée par téléphone, précisement par Sanja, la mère des enfants et, par conséquent, lorsque les enfants étaient avec leur mère, a provoquée 4 fois la venue des agents de Police pour la questionner sur cet harcèllement immaginaire. La Police a présenté à Sanja Sukara le nom de la personne avoir déclarée etre harcelée, s’agissant de Ljiljana S. Vasković, et voilà que l’histoire sur ce complot se démontre et les mots houeux commencent à se dévoiler.

La mère, Sanja Sukara, ne connait pas cette personne, mais le père des filles la connnait bien, et en voici la preuve: Nastavi čitati

Pisma za Milenu i Nevenu….

 

Svaka majka svake sekunde u svojim mislima i svom srcu nosi svoju djecu. Mnoge su majke sretne jer svoju djecu mogu zagrliti, poljubiti, pomilovati. I svoje misli i osjećaje mogu podijeliti sa svojom djecom. Djeca također vole glas svoje majke, njezin miris, njezin dodir, njezin zagrljaj koji sve liječi. Ova majka – Sanja Sukara i njene djevojčice – Nevena i Milena nisu te sreće, njima su svi kontakti onemogućeni, ne dozvoljava otac djevojčica, uz svesrdnu pomoć institucija koje samo navodno brinu o dobrobiti djece, uskraćujući im ono što je samom prirodom osigurano. Nastavi čitati