Voici comment la mère Sanja a-t-elle réussi de voir une de ses filles, Nevena

 

On était nombreux qui esperions, mais personne ne s’attendait à ce que la mère Sanja Sukara, après 27 mois, réussisse à voir ses filles Nevena et Milena. Et meme, il en aurait fallu de peu, vu que le père  s’impliquait de toutes ses forces, de meme manière que toutes ces années déjà pour l’empecher. Il est très important de savoir que le fait d’avoir reussie  à voir Nevena, que pour cinq minutes, n’était pas fait de force, ni contre les décisions preéalables , vu que Sanja n’a pas d’interdiction de contact avec les enfants, le droit parental ne lui est pas refusé et, de meme, elle a gardé tous les droits légaux de voir  les enfants, malgré tout le contraire, comme le déclare le père des enfants. Quelles sont les raisons pour lesquelles ces rencontres, prévues par les Décisions, sont-elles empechées, c’est une autre histoire qui nous est bien connue. Mais, en France il sera bientot délibéré le mode des rencontres des filles avec leur mère et nous attendons que le Tribunal d’Affaires Familiales de Tarbes (TAF) décide  dans le meilleur intéret des enfants, ainsi que nous attendons que l’Etat français fasse tout pour que le père respecte ce Jugement. Comment tout sera décidé, nous le verons et, en attendant, la mère Sanja a décrit, par ses propres paroles, comment a-t-elle reussi à voir une se ses filles – Nevena:

Nastavi čitati

Oglasi

Kako je majka Sanja uspjela vidjeti jednu kćerku – Nevenu

 

Mnogi su se nadali, ali gotovo nitko nije očekivao da će majka Sanja Sukara, nakon 27 mjeseci, uspjeti vidjeti svoje djevojčice – Nevenu i Milenu. I gotovo da nije, jer je tako otac nastojao svim silama, kao i sve ove godine. Iznimno je važno znati, da to što je uspjela vidjeti Nevenu na pet minuta nije ništa išlo na silu, ni preko veze, jer Sanja nema zabranu kontakta s djecom, nije joj oduzeto roditeljsko pravo i k tome ima potpuno zakonsko pravo da viđa svoju djecu usprkos svemu suprotnome kako otac stalno navodi. Zašto ih ne može viđati prema rješenju koje ima je druga priča, koja nam je svima poznata, no uskoro će se u Francuskoj donijeti presuda o uvjetima viđanja djevojčica s majkom i mi očekujemo da će sud odlučiti u najboljem interesu djece, a također očekujemo da će država Francuska učiniti sve da otac ispoštuje tu presudu. Kako će biti, vidjet ćemo, a do tada, majka Sanja svojim riječima opisuje kako je uspjela vidjeti jednu od djevojčica – Nevenu: Nastavi čitati